Economie

Une data continuity pour votre business continuity6 min read

25 juin 2020 4 min read

author:

Une data continuity pour votre business continuity6 min read

Reading Time: 4 minutes

Par Bruno Hald, VP/General Manager, Secondary Storage

Tribune. La façon dont beaucoup d’entre nous travaillent a changé de façon radicale ces derniers temps et le COVID-19 a mis les entreprises au défi de trouver de nouveaux modes de travail collectif. Comment maintenir leur activité tout en s’adaptant d’une part aux restrictions en matière de proximité physique et d’une autre aux exigences futures de télétravail ?

Le passage quasi forcé au télétravail a mis de nombreuses entreprises, ainsi que leurs stratégies de protection de leurs serveurs à rude épreuve. Alors que de nombreuses organisations s’étaient consciencieusement préparées aux nouvelles formes de cybermenaces, pour beaucoup, l’impact de la pandémie sur les systèmes IT n’avait pas été anticipé. Trop d’entreprises n’étaient pas préparées et ont réagi en catastrophe pour protéger leurs systèmes tout en permettant une continuité des activités à distance. Les deux sont liées – sans systèmes fonctionnels, pas de télétravail, mais le télétravail peut poser des gros risques de cybersécurité si mal pratiquée.

Pour assurer la continuité de leurs activités, les entreprises doivent s’assurer de la continuité de leurs données en s’équipant de manière non seulement à pouvoir résister aux cyberattaques, mais aussi, le cas échéant, à pouvoir restaurer leurs systèmes et serveurs au plus vite. Les entreprises doivent donc, repenser leurs infrastructures IT de manière à créer un tout cohérent, mais aussi repenser leurs modes de fonctionnement internes et former leurs employées afin de mieux appréhender cette nouvelle réalité.

Misez sur une infrastructure IT robuste pour sécuriser vos données 

Les entreprises doivent auditer leur architecture IT afin de pouvoir se faire une idée précise de ce qui est actuellement en place et ce qui doit être amélioré. Il s’agit notamment d’évaluer la sécurité des données critiques utilisées par les employées ainsi que l’accessibilité des programmes, bases de données et serveurs dont ils auront besoin en télétravail.

En plus de cet audit, les organisations doivent également déterminer si les infrastructures existantes sont suffisamment sécurisées pour répondre aux défis que poseront la généralisation ou du moins la normalisation du télétravail. Le parcours dans et autour des données de l’entreprise doit être sécurisé.

En matière de cyberattaques, pour beaucoup d’entreprises la question n’est plus « si », mais « quand ». Les entreprises doivent donc être diligentes aussi bien dans la production que dans la protection de leurs données.

L’anticipation du risque et l’exécution de sauvegardes peuvent aider à éviter de véritables cauchemars si un logiciel malveillant s’infiltre dans un réseau ou si une attaque par ransomware gèle les opérations. Les entreprises peuvent protéger toutes leurs données critiques grâce à des sauvegardes régulières qui ont fait l’objet de tests et de méthodologies éprouvées. En outre, les entreprises doivent établir un calendrier régulier de sauvegardes automatisées dans le cadre de leur plan de continuité des activités.

Repensez votre organisation interne et faite de la pédagogie

Lorsqu’elles envisagent leurs options de sauvegarde, les entreprises doivent d’abord prendre en compte l’importance des données. En les classant par ordre d’importance, elles pourront déterminer la meilleure stratégie de sauvegarde. Les données qui doivent être conservées sur une longue durée, mais auxquelles il est rarement nécessaire d’accéder peuvent être stockées sur un support de stockage plus rentable que les données auxquelles la main-d’œuvre doit avoir accès rapidement et régulièrement, par exemple.

Les organisations doivent également suivre la règle 3-2-1-1 : conserver trois copies des données critiques, stockées sur deux supports différents, avec une copie hors ligne et une copie hors site.

La main-d’œuvre en télétravail est confrontée à de nouveaux types de stress qu’elle n’avait pas à gérer auparavant. S’il peut être tentant de déployer des nouvelles stratégies d’un seul coup, il est préférable de les mettre en œuvre par vagues successives. Cela permettra non seulement d’éviter d’ajouter du stress, mais aussi de tester, d’affiner et de communiquer clairement les progrès à l’équipe.

Il est aussi important d’expliquer le sens et l’importance de ces sauvegardes aux employées afin qu’ils en saisissent l’importance et l’intérêt. Les employeurs doivent donc aussi prendre le temps d’expliquer que les sauvegardes protègent le travail et les données critiques de l’entreprise.

La sauvegarde n’est pas une fin en soi – faut-il encore savoir où sauvegarder

Lorsqu’il s’agit de sauvegarder des données, les entreprises ont le choix entre plusieurs options de stockage. Il est important d’examiner les avantages et les inconvénients de chacun pour comprendre ce qui répondrait le mieux aux besoins de l’entreprise et de son équipe. Avoir le bon support permet de concilier une bonne protection de données et un télétravail efficace.

Si le stockage dans le cloud offre un stockage évolutif capable de traiter des quantités croissantes de données, il peut également prendre plus de temps et être coûteux pour récupérer les données en cas de besoin. À l’opposé du cloud -la bande magnétique est un support de stockage idéal pour la sauvegarde et l’archivage des données. L’un des principaux avantages est qu’elle assure l’immuabilité des données, car les données stockées sur des bandes dans un établissement sécurisé ne risquent pas d’être corrompues lors d’attaques. Comme la bande n’est pas attachée à un réseau, les données sont hors de portée des pirates informatiques. C’est aussi l’option la plus abordable. Toutefois, les inconvénients sont la lenteur du temps de récupération et le manque de personnel informatique spécialisé dans cette technologie. À ces deux supports s’en ajoutent d’autres, eux aussi avec leurs avantages et inconvénient. Il est donc important de planifier avant de sauvegarder pour faire le choix du bon support.

Si le maintien de la continuité des activités peut, à première vue, sembler être un défi insurmontable, ce n’est pas le cas. Par ailleurs, ne l’oubliez pas : vous n’avez pas le choix ! Assurer la continuité de vos donnes, c’est assurer la continuité de votre activité. En suivant ces conseils et en examinant attentivement les différentes options de stockage disponibles, vous pourrez relever avec succès les défis de la continuité des activités liées au travail à distance.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Curabitur leo commodo justo ut Donec porta.