Leadership

Magali Viano, DRH d’Amadeus : « Nous nous adressons aux développeurs passionnés »

7 novembre 2018

Magali Viano, DRH d’Amadeus : « Nous nous adressons aux développeurs passionnés »

Le 23 octobre, Amadeus participait à la sixième édition du Meilleur Dev de France, le MDF 2018. Une première pour le principal fournisseur de solutions technologiques pour l’industrie mondiale du voyage. Une première aussi pour Magali Viano, sa DRH, heureuse de découvrir les participants de ce concours – imaginé et organisé par la digital company Ametix –  qui distingue le meilleur développeur informatique français… Rencontre.

Maintenant que vous connaissez le MDF, qu’en pensez-vous ?

Magali Viano : Je suis positivement surprise, c’est très foisonnant et il y a du geek au mètre carré ! Or nous cherchons à recruter ces profils. Chez Amadeus, nous embauchons traditionnellement de jeunes diplômés issus des filières universitaires, des grandes écoles ou des cursus informatique. Mais d’excellents éléments, des gens très techniques, très spécialisés, qui rentrent profondément dans le code, qui sont capables d’apprendre des langages au kilomètre, des mordus de la programmation, échappent souvent à notre radar parce qu’ils se forment tout seuls ou qu’ils prennent des chemins de traverse, passent par des formations sur le web, par des écoles comme Simplon ou 42… Amadeus veut s’adresser à ces développeurs passionnés. Et nous sommes ravis de les avoir rencontrés à l’occasion du MDF.

Pourquoi les compétences techniques sont-elles si importantes chez Amadeus ?

M. V. : Nous fournissons des solutions informatiques pour l’industrie du voyage. Quand un internaute cherche un vol d’avion, un siège, un tarif, un horaire, ou la combinaison de tous ces critères et bien d’autres encore, il reçoit la réponse grâce à des algorithmes : nos développeurs ont imaginé et calculé ces algorithmes, ils les ont construits, structurés, incorporés dans une architecture plus vaste et plus complexe qui elle-même rassemble des milliards de données. Quand on est développeur chez Amadeus, avoir des compétences techniques, ce n’est pas tant connaître des langages de code que faire preuve d’une haute capacité d’analyse et de projection.

Vous vous positionnez comme une entreprise clairement multiculturelle…

M. V. : D’abord c’est dans notre ADN. Amadeus a été fondé par des compagnies aériennes de différentes nationalités : Air France, Iberia, Lufthansa et Scandinavian Airline. Ensuite nous tenons absolument à attirer des profils internationaux car nos clients le sont. Aussi ne travaille-t-on qu’en anglais, y compris sur le site français de Sophia Antipolis. D’ailleurs il n’est pas du tout obligatoire ni recommandé de parler français pour être embauché chez Amadeus.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Praesent efficitur. commodo suscipit nec sit quis, mattis libero