Innovation

Publi-rédactionnel : Google exclut désormais les sites de Google Actualités2 min read

8 octobre 2020 2 min read

author:

Publi-rédactionnel : Google exclut désormais les sites de Google Actualités2 min read

Reading Time: 2 minutes

Le moteur de recherche supprimera désormais de Google Actualités tous les articles et sites diffusant des publi-rédactionnels. Les contenus achetés à des fins promotionnelles et publiés sur Google Actualités, c’est donc bel et bien fini.

Google a durci sa politique vis-à-vis des publi-rédactionnels ou des articles promotionnels. Le moteur de recherche se réserve désormais le droit de supprimer de Google Actualités tout article à caractère commercial, a-t-on appris auprès de Kate Beddoe, Responsable de la rubrique News, Web & Publishing chez Google, au cours d’un webinar organisé par la firme californienne. Cette information vient confirmer un précédent avertissement paru il y a quelques années sur le site officiel de Google.

Exclusion de Google Actualités

Le moteur de recherche prévient que ce type de publication constitue une violation de son règlement. Ainsi, tout média ou éditeur qui se risquerait à publier des publi-rédactionnels (ou publi-reportages) sera exclu de Google Actualités. Google se garde ainsi le droit « d’agir contre les sites qui violent ces consignes » et menace de « supprimer les articles et l’ensemble du site de Google Actualités ».

Communiqué officiel de Google à propos des sanctions en cas de publi-rédactionnel.

Pour les médias qui ont abusé de ce genre de contenus, c’est la douche froide. D’ailleurs, le nombre de médias ayant subi ce type de sanctions est en constante augmentation. « Nous avions l’habitude de publier des publi-rédactionnels, raconte ce rédacteur en chef d’un media d’actualités, qui a souhaité garder l’anonymat. Mais nous l’avons payé cher. Début 2020, la totalité de notre site a été blacklisté de Google Actualités. La conséquence est dramatique. Nous avons enregistré une perte de plus de 70 % de notre trafic… »

Pour Google, « il semble difficile de rester crédible lorsque les articles sont achetés ou lorsque les liens à l’intérieur des articles ont été vendus ou monétisés ».

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

felis pulvinar dolor. diam ut ultricies libero. dictum id,